Les médiations

LES MEDIATIONS

 

Elles sont un intermédiaire entre soi et l'autre pour aborder les troubles psychomoteurs (et non une fin en soi).

Un médiateur peut  répondre à plusieurs objectifs (une balle peut servir à renforcer le schéma corporel, la relation, tout comme permettre de travailler les coordinations) et un objectif peut être abordé par divers médiateurs (renforcer le repérage spatial peut être abordé par un parcours psychomoteur, la danse ou encore les percussions corporelles..). 

Le principal médiateur utilisé (objet, technique) est le propre corps  du psychomotricien en interaction avec celui du patient. Les techniques d'approche corporelle souvent utilisées (mais non réservées exclusivement aux psychomotriciens)  sont (liste non exhaustive) :

– Le toucher thérapeutique (renforcer le schéma corporel et l'enveloppe corporelle, stimuler, la communication lorsque les autres sens sont déficitaires…) 

– La relaxation (mieux réguler son tonus dans l'écriture, se recentrer sur soi pour mieux s'ouvrir ensuite vers l'extérieur, diminuer l'anxiété…) 

– L'expression corporelle (mouvement dansé…), plastique (peinture, modelage…) et théâtrale (mime…) : expression de soi et de ses émotions, valorisation de l'image du corps, affirmation de soi, communiquer avec autrui autrement que par les mots,  travailler la structuration temporo-spatiale, la motricité fine, l'équilibre, les coordinations…

– Les activités rythmiques (voix, percussions corporelles, chant, instruments de musique…).

– Le jeu libre et spontané

– Les jeux d'équilibration et de coordination (jeux de visée, parcours moteurs…) 

L'eau (bain thérapeutique, balnéothérapie…) 

Le cheval (équithérapie..)

– Les exercices sensori-moteurs divers